A Storm of Swords, George R. R. Martin

Vous aussi vous attendez la saison 4 de Game of Thrones avec impatience ? C’est pour ça que j’ai voulu lire les livres, qui plus est en version originale. Après A Game of Thrones et A Clash of Kings, j’ai donc lu le troisième tome de la série A Song of Ice and Fire de l’auteur américain George R. R. Martin. Après un premier tome à 500 pages et un deuxième à 700 pages, c’est le plus gros pavé de la série avec 1 092 pages.

A storm of swords George Martin

Il est délicat de résumer un tel ouvrage sans gâcher le plaisir des futurs lecteurs (voire des futurs téléspectateurs). C’est pourquoi je vais me contenter d’un rapide état des lieux de la situation au début du roman. C’est toujours la guerre civile à Westeros. Joffrey reste sur le trône de fer, soutenu par la riche famille Lannister, mais il est toujours contesté par son oncle Stannis qui, bien que vaincu sur les eaux de la rivière Blackwater, essaie toujours de reprendre la couronne. Tyrion a rendu le rôle de Main du Roi à son père Tywin Lannister. Robb Stark dirige toujours son armée, en rébellion contre Joffrey, mais son fief de Winterfell a été détruit par les Greyjoy. Catlyn Stark a libéré Jaime Lannister et demande à Brienne de Tarth de l’escorter jusqu’à King’s Landing, espérant un échange avec ses 2 filles. Au Nord, la garde de nuit de plus en plus démunie fait face à la révolte des Autres qui se rassemblent au-delà du mur. De l’autre côté de l’océan, Daenerys Targaryen cherche à se constituer une armée pour reconquérir le trône de fer. Mais devra-t-elle transiger avec des esclavagistes pour y parvenir ?

Ce ne sont là que quelques-unes des trames narratives de cette série de livres. Dire que le sujet est riche est un euphémisme. Je ne sais pas comment George R. R. Martin a pu concevoir un univers aussi complexe et aussi passionnant. A vrai dire c’est la multiplicité des personnages et le fait qu’ils se croisent tous plus ou moins qui tient de la prouesse. C’est particulièrement passionnant à suivre, d’autant que l’auteur sait jouer du suspense avec habileté.

Ceux qui ont déjà vu la saison 3 de la série savent déjà que ce roman contient un épisode particulièrement sanglant et choquant. Dès le tome 1, Georges R. R. Martin avait en effet choisi de tuer certains personnages principaux. Dans A storm of swords c’est aussi le cas. La saison 3 diffusée sur le petit écran s’était achevée sur l’épisode des noces pourpres mais dans le livre les tueries continuent. Plusieurs personnages importants vont perdre la vie.

Le tome 3 voit l’arrivée d’un nouveau narrateur : il s’agit de Jaime Lannister, le frère de Tyrion et de Cersei. Personnage haï de presque tous dans les deux premiers tomes, il prend ici une nouvelle dimension. Présenté comme un chevalier doué et puissant, il se révèle tout en nuances entre doute et remords. Preuve une fois de plus que Georges R. R. Martin est un auteur subtil (même s’il dézingue du personnage à tours de bras).

2 réflexions au sujet de « A Storm of Swords, George R. R. Martin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s