Rom@, Stéphane Audeguy

Dans Rom@, Stéphane Audeguy donne la parole à Rome. C’est inhabituel d’avoir une ville comme narrateur. Si on doit écrire un roman comme ça, autant choisir une ville qui a survécu aux siècles qui passent et qui a beaucoup de choses à dire. Rome était en ce sens une bonne candidate.

Pas facile de résumer un ouvrage protéiforme comme Rom@. Tantôt récit classique, tantôt récit historique, ce roman prend aussi des allures de roman de science-fiction émaillé de passages intemporels. En plus de la ville de Rome, les personnages principaux de ce roman sont Nano, un jeune Indien surdoué dans le domaine des jeux vidéos, son rival Delenda Karthago (un clin d’oeil saisi par le latiniste que j’ai été), Nitzky le créateur du jeu vidéo et bien évidemment Rom@, le jeu vidéo qui s’inspire de la Rome Antique.

Dans Rom@, l’action ne se passe pas que dans la capitale italienne. Le lecteur voyage au cœur de l’Inde touristique et économique pour aller à Vancouver en passant par la Pologne. Sexualité, amour et ambition sont également au menu. Tout le monde se croise pour finalement aboutir à Rome. Tous les chemins n’y mènent-ils pas ? Outre des destins croisés, il est aussi question de mystères liés à ce fameux jeu vidéo : la frontière entre la fiction et la réalité se révèle particulièrement trouble .

Rom@ le roman est bien évidemment un hommage à Rome. Stéphane Audeguy propose une lecture particulière de cette ville. Il démystifie Rome. Il oppose la Rome rêvée, fantasmée et la Rome du peuple, celle des bas instincts. En ce lieu ont cohabité les fines sculptures du Bernin et les jeux du cirque sanglants. Tumultueuse et au centre du monde, Rome possède aussi une histoire sombre. On pensera au Moyen-âge et à l’Inquisition. Il s’agit d’une ville aux multiples facettes qui a su traverser les siècles en se renouvelant suivant un processus de destruction créatrice (j’ai aussi étudié les théories économiques).

Vous comprendrez à travers cette description que Rom@ n’est pas forcément un roman grand public mais qu’il plaira aux esprits curieux et aux amateurs de littérature par ses côtés atypiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s