Une très petite surface, Nicolas Ancion

J’ai lu ce roman après avoir découvert sur le post-it littéraire de Nicolas Ancion le contexte dans lequel il a été écrit. Inspiré par la série 24, Nicolas Ancion a conçu et rédigé ce court roman en 24h et devant public à l’occasion de la Foire du Livre de Bruxelles il y a quelques semaines. Un clin d’œil voulu à Jack Bauer de la série 24. Art et performance ne seraient donc pas incompatibles.

Michel sort de prison et retrouve son fils Christian qui prend lui aussi le chemin de la délinquance. Après un braquage avorté dans une banque, le père et le fils se rabattent sur une grande surface et ce faisant se retrouvent au milieu d’un conflit social entre le personnel et la direction de la chaîne de supermarchés.

L’idée de ce polar est bonne et l’histoire est captivante. Nicolas Ancion possède un talent indéniable pour captiver le lecteur. J’ai bien aimé le volet critique sociale du roman. Comme quoi il est possible de faire passer un message même dans un roman petit format (85 pages).

J’ai tout de même un goût d’inachevé après la lecture de cette très petite surface. Certains personnages sont bien approfondis pour être sortis de l’histoire rapidement (je pense en particulier au commissaire avec qui le roman s’ouvre), c’est dommage. Les motifs du braquage ne sont pas très clairs : à un moment donné Michel veut éviter à son fils de tomber dans la délinquance comme lui et voilà que d’un coup, la seule solution qui s’offre à eux est de s’attaquer à une banque et à un supermarché. Et le flash-back qui sous-tend le dénouement m’a un peu perdu. Il arrive tôt et comme un cheveux sur la soupe. J’aurais donc aimé plus de matière autour de ce livre. Il est bien évident que ces reproches viennent du fait que l’auteur était prisonnier du format imposé.

Pour un premier contact avec Nicolas Ancion, ça demeure une bonne expérience. Ça me donne envie de faire connaissance avec les autres livres de Nicolas Ancion. Histoire de voir ce que ça donne quand il prend plus de 24 heures pour écrire roman.

Vous pouvez télécharger gratuitement le pdf du roman sur le blogue de Nicolas Ancion.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une très petite surface, Nicolas Ancion »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s