Matamore n°29, Alain Farah

C’est le 15 aujourd’hui ! Et comme tous les mois, c’est le jour de La Recrue. Ce mois-ci, c’est Matamore n°29, premier roman d’Alain Farah.

Quel livre déroutant que ce Matamore n°29 ! Il m’a fallu un ou deux chapitres avant d’entrer dans l’univers d’Alain Farah. Mais une fois dedans, quel plaisir !

matamoren29-alain-farah

Pas facile de résumer ce roman. C’est le récit d’un narrateur âgé de 29 ans qui relate quelques épisodes marquants de sa vie. Mais ce narrateur se met en scène : tantôt il est Alain G, tantôt l’agent Joseph Mariage. Au gré de ce récit souvent loufoque, on en apprendra un peu plus sur la mort de Kennedy, sur les origines du tennis, sur Ulysse de Joyce, sur les poissons et sur de nombreux autres sujets. Le lien entre tout ça, c’est la vie du narrateur.

Alain Farah détourne donc les règles de la narration pour offrir un texte rafraîchissant et intelligent. Les digressions sont nombreuses mais peut-on vraiment parler de digressions quand il n’y a pas de propos principal. La réalité et l’imaginaire s’entremêlent de même que le passé et le présent. Mais peu importe car loin d’être confus, le roman est solide et se tient d’un bout à l’autre. À tel point que j’ai eu du mal à le lâcher.

Alors bien sûr il ne s’agit pas d’un livre grand public. Mais le lecteur ouvert et amateur d’expériences littéraires nouvelles lira Matamore n°29 avec grand intérêt.

5 étoiles

Publicités

2 réflexions au sujet de « Matamore n°29, Alain Farah »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s