Anges et Démons, Dan Brown

J’ai aimé lire le Code DaVinci il y a quelques années. Je me suis donc dit, pourquoi ne pas lire Anges et Démons ? D’autant que le film avec Tom Hanks et Ewan McGregor sort dans quelques semaines.

Publié avant le Da Vinci Code, Anges et Démons navigue dans les mêmes eaux. Les ingrédients qui ont fait le succès de DaVinci sont là : religion, théorie du complot, course contre la montre pour découvrir la vérité, une jolie fille, assassin patibulaire etc.

angesetdemons

Un beau matin, le professeur Langdon est tiré de son lit pour enquêter sur un meurtre perpétré au CERN de Genève. Les soupçons se portent sur une secte anti-catholique appelée Illuminati qui tirerait ses origines de la persécution dont la science est victime depuis le procès de Galilée. La menace d’un attentat de grande envergure entraîne Robert Langdon à Rome sur les traces d’un mystérieux assassin. Les rues de la capitale italienne sont le lieu d’un jeu de piste artistico-religieux. Et ça tombe plutôt bien puisque Langdon est un professeur spécialiste de la religion et de l’art de la Renaissance. Le soir même, il aura sauvé le Vatican, des milliers de personnes et il aura permis l’élection d’un nouveau pape.

Vous l’aurez compris, j’ai souri plusieurs fois en raison des grosses ficelles du roman. Il est très difficile d’accorder de la crédibilité au personnage de Langdon : il échappe plusieurs fois à la mort, le retournement de situation final est ahurissant et ce professeur déterminé arrive toujours à être au plus près de l’action. Malgré tout, je me suis laissé prendre et j’ai tourné les pages avidement pour savoir ce que réservait le chapitre suivant. Dan Brown est maître dans l’art du suspense. Le plaisir de la lecture est au rendez-vous avec Anges et Démons. Et en plus, j’ai appris des trucs intéressants sur les accélérateurs de particule, sur l’antimatière, sur la ville de Rome, sur le Vatican et sur le sculpteur Le Bernin.

4etoiles

Publicités

14 réflexions au sujet de « Anges et Démons, Dan Brown »

  1. J’oubliais. J’ai tout lu Dan Brown et son meilleur roman, si je puis, c’est Deception Point. Pas de religion mais un thriller hallucinant avec un complot réjouissant et une pelletée de cascades cinématographiques. À éviter Forteresse digitale, du sous-Crichton vraiment poche.

    J'aime

  2. Richard : oui le saut improvisé est assez exceptionnel ! Je crois que le plus incroyable est le laps de temps entre le temps où Robert Langdon est appelé chez lui et le moment où il sauve la mise. Il s’écoule à peine plus de 12h ! Je note pour Deception Point.

    Loïc : en effet, il faut la suspendre ou la mettre dans sa poche et l’oublier pendant quelques heures.

    J'aime

  3. Moi, j’avais même préparé celui-ci au fameux Code da Vinci… C’est plutôt mal écrit mais c’est compulsif, on se sent obligé de tourner la page!

    J'aime

  4. Pour le moment c’est 2 à 1 en faveur de Anges et Démons vs le Code DaVinci 😉

    Lucie : on tourne les pages en effet, c’est bien construit. Après on tourne la page et on passe à autre chose ? Parce que quand même ça reste du divertissement.

    J'aime

  5. Tant qu’à lire Dan Brown, on se procure les versions illustrées du Code Da Vinci et d’Anges et démons. On suit alors les rocambolesques aventures avec toute une série d’images des lieux fréquentés par les protagonistes. On entre alors vraiment dans le monde particulier de Brown.

    J'aime

  6. L’aubergiste : pas bête ça. Ça permet de se faire une idée concrète des œuvres d’art et de l’architecture de certains bâtiments. D’autant qu’ ils jouent un rôle essentiel dans l’intrigue de Anges & Démons et du code DaVinci.

    J'aime

  7. Difficile de dire lequel des deux (Anges et Démons ou Da Vinci code) j’ai préféré, les deux m’ont beaucoup appris et tenus en haleine tout au long, je les ai dévoré . Pour ce qui de la version cinématographique, je n’ai pas encore vu Anges et Démons, mais j’ai été déçu du Da Vinci Code.
    Je me demande si la version au cinéma des livres Millénium (j’ai adoré les deux premiers tomes) sera à la hauteur de mes attentes. J’irai sans doute faire un tour au cionéma à la sortie du premier film le 29 mai.

    J'aime

    1. Je te rejoins sur la déception du film Da Vinci Code. C’est évident que le format d’un film oblige de couper certains aspects qui sont traités dans le livre. Je ne suis pas trop inquiet pour le film Anges et Démons parce que le livre comporte déjà des grosses ficelles qui font que j’ai eu du mal à le trouver crédible.
      Pour Millénium, je pense que je serai déçu aussi. C’est pour ça que je ne vais pas me précipiter au cinéma pour aller le voir.
      Par contre je suis toujours curieux de voir les films sur Harry Potter. Je les trouve plutôt bien faits même si là aussi on perd un peu de contenu et de subtilités par rapport aux livres.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s