La reine dans le palais des courants d’air, Stieg Larsson

Voilà, c’est fini. Je viens de refermer le tome 3 de la série Millénium (voir le tome 1 et le tome 2). Dans la reine dans le palais des courants d’air, la démocratie suédoise est en danger, rien de moins !

reinepalaiscourantsdair

Alors qu’il y avait une pause de plusieurs mois entre les deux premiers tomes, il se trouve que l’action du tome 3 reprend exactement où celle du tome 2 s’était arrêtée. On y avait appris que Lisbeth Salander avait été la victime d’un complot d’une mystérieuse section des services secrets suédois pour protéger un transfuge russe et ses grands secrets.
À travers le magazine Millénium, le valeureux journaliste Mikael Blomkvist veut maintenant rendre publiques les manigances de cette section secrète qui opère dans la plus totale illégalité vis-à-vis de la constitution suédoise. Il trouvera dans son enquête un soutien inattendu de certains policiers, de membres des services secrets fidèles à leurs idéaux démocratiques et de certains politiciens.
De son côté, Lisbeth Salander est à l’hôpital dans un sale état. Elle est mise en examen pour tentative de meurtre et ne peut se défendre alors que ses ennemis veulent la renvoyer dans une institution psychiatrique pour la réduire au silence.

J’ai trouvé que l’intrigue de ce tome 3 devenait plus complexe. Il ne s’agit plus d’une enquête privée ou d’une enquête policière. Cette fois-ci ça vire au roman d’espionnage et à l’affaire d’État. Mais étant donné que Stieg Larsson prend le temps de bien expliquer les enjeux de la quête de la vérité et les actions de chacun, cette intrigue demeure très abordable. Même le procès final est parfaitement compréhensible. Nul besoin de connaître au préalable le système judiciaire suédois.

Pour terminer sur ce troisième tome, je me demande quelle est la signification du titre. Contrairement aux deux autres, il me semble que ce n’est jamais expliqué dans le livre. Qui est cette mystérieuse reine dans le palais des courants d’air ?

Après avoir lu les 3 tomes de Millénium, je ne peux qu’en conseiller la lecture. Au risque de me répéter, il est difficile de décrocher une fois la lecture entamée. L’épaisseur des livres ne doit pas vous faire peur. Je regrette qu’il s’agisse d’une série interrompue étant donné le décès subit de Stieg Larsson. À lire pour qui veut passer de bons moments de lecture.

5 étoiles

Publicités

11 réflexions au sujet de « La reine dans le palais des courants d’air, Stieg Larsson »

  1. De bons moments de lecture et des nuits blanches assurées, car je n’arrivais pas à fermer le livre !!
    Je me suis posé la même question que toi au sujet du titre…autant dans le second tome, on comprend d’où vient sa signification que dans celui-là…mystère !

    J'aime

  2. Florinette : pour moi aussi, le sommeil est passé au second plan pendant la lecture de Millénium ! Concernant le titre, il s’agit peut-être d’une expression suédoise qui se traduit de plusieurs façons… Je ne sais pas…

    J'aime

  3. La trilogie de la décennie… les films sont aussi très bien et superbement interprétés, on y retrouve bien l’ambiance des livres. Pour les fans de la trilogie, celle-ci peut se poursuivre avec « le mystère du quatrième manuscrit » qui décortique le phénomène littéraire et surtout nous emmène sur les traces des héros à travers la Suède et les différents lieux fréquentés par Lisbeth et Mickaël. J’en parle chez moi….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s