Les plus lus en juillet

Voici le retour des articles les plus lus du mois sur ce blog. J’avais arrêté cette rubrique dernièrement car on retrouvait toujours les mêmes.
Donc les 3 articles les plus consultés en juillet sont les suivants :

Deux livres québécois dans le top 3. C’est sans doute le résultat de l’intérêt que j’ai porté au cours des derniers mois à la littérature québécoise, un monde littéraire que je ne connaissais pas. J’ai lu de très bons livres. Il faut dire que je n’ai pas spécialement cherché à être original, je me suis contenté de suivre les recommandations qui m’ont été faites.
Deux auteurs se démarquent toutefois de mes lectures québécoises. Il s’agit d’abord de Marie-Claire Blais qui avec Soifs m’incite à aller plus loin dans son univers narratif si particulier. Le deuxième est Mordecai Richler. Je sais que le personnage a été (et est toujours) sujet à controverses au Québec. Mais il écrit rudement bien. Les deux livres de lui que j’ai lus (le monde selon Barney et Solomon Gursky was here) m’ont enthousiasmé.
Sachez que je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin et que je vais poursuivre ma découverte de la littérature québécoise.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les plus lus en juillet »

  1. Il y a un livre dans la littérature québécoise qui m’a toujours jeté en bas de ma chaise. Le livre n’a pas de belles qualités littéraires en soi. C’est un essai en sociologie et c’est emberlificoté de théories un peu absconses. Cependant, ça vaut le détour pour les passages transcrits d’entrevues avec les membres de la famille Bouchard (ce n’est pas la mienne, enfin je ne pense pas…). Les Bouchard, dans «On n’est pas des trous du cul» de Marie Tellier semblent presque des personnages de romans.

    Vous pourriez apprécier.

    Pour ce qui est de Richler, alors là je ne puis qu’être honnête: c’est le plus grand de nos romanciers québécois. Il a la stature d’un grand écrivain russe, mettons Boulgakov mâtiné de Gogol.

    L’autre grand romancier québécois, toujours à mon avis, est Yves Thériault. Il est métis, comme moi. Je conseille Ashini et, bien sûr, Agaguk.

    J'aime

  2. @ Venise : et encore, il me reste quelques classiques à découvrir. Comme Gabrielle Roy et Michel Tremblay.

    @ Gaetan : merci de la suggestion pour l’essai en sociologie. J’essaie de ne pas toujours rester dans la fiction. Et merci aussi pour Yves Thériault.

    C’est qu’il m’en reste des livres à lire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s