tague : mes habitudes de lecture

Tagué par Venise du Passe Mot, je lève pudiquement un pan du voile et vous révèle donc mes habitudes de lecture. Sujet léger pour un vendredi pluvieux à Montréal.

Où et quand ?
J’ai trois endroits fétiches : le canapé, le lit et les WC (j’assume, c’est un vice familial). Je lis parfois aussi sur la table de la cuisine. Mais le plus souvent c’est dans le lit.
Quand : plutôt le soir avant de m’endormir. A noter que je n’ai jamais compris les gens qui pouvaient s’endormir avec un livre ouvert. Soit je continue de le lire, soit je le ferme quand je sens le sommeil arriver.
De manière générale, il est bien important que je sois au calme. Même si j’arrive à me créer une bulle quand je lis (au grand dam de mes proches), j’aime bien ne pas avoir de source de distraction.

Comment je choisis mes lectures ?
J’ai plusieurs méthodes. Mais la plus marrante est le hasard : je prends un livre sur une étagère à la bibliothèque simplement parce que le titre et le résumé me tentent. Ou parce que c’est un coup de cœur des bibliothécaires. Croyez-moi, on est souvent agréablement surpris. Essayez pour voir.
Sinon je fonctionne par ouïe-dire et recommandations : la radio, les magazines, les blogs et les amis sont de bonnes sources d’information.
Quand un auteur me plaît, je reviens vers ses autres livres.
Et parfois je ne choisis pas mes lectures quand c’est un cadeau ou un prêt. C’est aussi une bonne manière d’aller explorer de nouveaux territoires.
Ce qu’il y a de formidable avec les livres c’est que plus je lis, plus j’ai envie de lire d’autres livres.

Quel style de lecture ?
Je suis un zappeur. Je m’intéresse à un peu tout. Je lis des romans français et étrangers (voir la liste des lectures récentes). J’ai une prédilection pour le 19e siècle et dernièrement je me suis intéressé aux écrivains américains du 20e. Je lis également des livres de philosophie ou des livres d’actualité.
Ce que je me lis pas ou peu : le théâtre et la poésie. Et j’ai des lacunes sérieuses en BD.
Parmi mes projets de lectures au cours des prochains mois : partir à la découverte de la littérature québécoise et approfondir l’œuvre de Balzac.

Qu’est-ce que j’attends de mes lectures ?
Le plus important est de passer un bon moment. Pour moi ça vaut dire deux choses : être immergé dans un univers créé par un auteur et/ou apprendre sur un sujet ou un auteur. Mais la notion de plaisir est centrale pour moi. Lire des livres parce qu’ils sont à la mode non merci.

Mes petites manies ?
La plus gênante pour les gens qui m’entourent est de ne pas répondre quand on me parle et que je lis. Ou alors je m’exprime par un oui ou un hmmm distants qui ne manquent pas d’irriter mon interlocuteur. Faut juste pas me parler, je suis ailleurs. Avec un livre, la dissociation du corps et de l’esprit est une réalité pour moi.

Comme il est de coutume de faire circuler les tagues, je la repasse de l’autre côté de l’Atlantique et demande à Amanda, aux chroniqueurs des classiques et à Thom du Golb de se prêter à cet exercice. Et même s’ils ne le font pas allez voir leurs blogues, ils en valent la peine.

Publicités

5 réflexions au sujet de « tague : mes habitudes de lecture »

  1. J’aime de plus en plus ce tague, il nous donne un aperçu concret de la personne en bout d’écran, l me semble que tu es déjà plus vivant à mes yeux ! Moins virtuel !

    Et puis, comme ça me fait plaisir d’entendre ton désir d’explorer le milieu littéraire québécois. Commençant à te connaître, tu vas sûrement aller autant vers le classique que la nouveauté, tout intérêt confondu. Pour le classique, comme il se mijote un « swap » de classiques québécois du côté de lecteurs québécois, ça peut être inspirant.

    Merci d’avoir répondu et de propager cette tague !

    J'aime

  2. @ Madame Charlotte : je suis toujours en retard !
    @ Venise : il y a en effet quelqu’un derrière cet écran, je ne suis pas que virtuel 😉 Tu sais le fait d’explorer la littérature québécoise me paraît être quelque-chose de très important. Je vis au Québec depuis près de 5 ans maintenant. Il est grand temps que je fasse connaissance avec les auteurs québécois.

    J'aime

  3. Bonjour Phil !

    Je vois seulement maintenant que j’ai été tagué… toutes mes excuses, pas que je te snobe (pas du tout), mais j’étais un peu en « marge de la blogosphère » ces dernières semaines… bon, je remonte mes manches, et je fais dans la semaine.

    Bonne journée (et « Glamorama » est un chef d’œuvre – non mais 😉

    J'aime

  4. @ Thom : ni stress, ni urgence. C’est histoire de se révéler un peu.
    Pour Glamorama, il y a eu quelques commentaires suite à mon compte-rendu qui ont un peu éclairé certains points d’ombre. Reste que l’ensemble est long, pas vraiment intéressant et pas d’une grande qualité littéraire. La critique est bien sentie mais mal amenée, ou plutôt périmée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s